Comment Fonctionne Un Rafraichisseur d’Air ?

À chaque été, nous sommes nombreux à devoir faire un choix entre subir les épisodes caniculaires ou supporter le prix d’achat puis la consommation d’un climatiseur.

À l’heure du réchauffement climatique et des canicules à répétition, rafraichir son habitation est devenu une priorité de santé et un impératif de confort. Pour que votre habitation ne se transforme pas en fournaise, vous devrez vous équiper d’un climatiseur, d’un ventilateur, d’un VMC ou, bien que peu connu, d’un rafraichisseur d’air.

Efficace, économe et écologique, ce dernier a tout pour vous séduire. Mais qu’est-ce qu’un rafraichisseur d’air ? Et comment fonctionne-t-il ?

Rafraichisseur d’air : comment ça marche ?

L’idée est comparable à celle de l’hélicoptère. Si l’engin volant reprend le mécanisme de l’hélice de l’insecte qui porte le même nom, le rafraichisseur d’air reproduit un processus naturel : celui du refroidissement de l’air par l’évaporation.

L’air chaud et sec est expulsé vers l’extérieur par un ventilateur en passant par un tampon humidifié par de l’eau froide. Le phénomène de soufflerie va donc provoquer l’évaporation de l’eau. Le passage d’un état liquide à un état gazeux nécessite de l’énergie. Cette dernière sera récupérée dans l’air, entrainant ainsi la baisse de la température de la pièce dans laquelle se trouve le rafraichisseur de quelques degrés.

  • Rafraîchisseur d'air mobile SYMPHONY Diet 50i 170W
    285,00 € 449,00 € -36%

Résultat : vous réduisez progressivement la température ressentie à petit prix, que ce soit à l’achat mais aussi à a fin du mois, puisque le rafraichisseur d’air affiche un excellent rendement énergétique lorsqu’on le compare à un climatiseur ou à un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC).

Ce petit appareil électroménager consomme jusqu’à dix fois moins d’énergie qu’un climatiseur, et ne requiert aucun gaz nocif pour l’environnement pour fonctionner correctement, contrairement aux autres solutions qui le concurrencent. En plus d’être économe et respectueux de la planète, le rafraichisseur d’air est également ultra-pratique : vous n’aurez pas besoin de prévoir une ouverture dans vos murs pour l’installer. Le rafraichisseur d’air est complètement mobile et peut donc vous rafraichir là où vous vous trouvez, pour peu qu’une prise électrique soit à proximité.

En définitive, le rafraichisseur d’air est une version plus aboutie, plus sophistiquée et moins artisanale de la fameuse « serviette humide » posée sur un ventilateur. Il vous permettra de faire baisser le thermomètre dans une pièce de taille moyenne à petit prix, sans (trop) impacter votre bilan carbone.

Comment utiliser un rafraichisseur d’air

C’est très simple, et le mode opératoire varie très peu d’un appareil à ‘autre : il suffit de remplir le réservoir d’eau fraîche, de brancher le rafraichisseur d’air sur secteur, et d’appuyer sur le bouton « marche ». Si vous vivez dans un environnement très chaud, vous pouvez ajouter des glaçons au réservoir d’eau pour plus de fraicheur.

  • Honeywell CL30XC Rafraichisseur d'air 123W | 25m² | 30L | Mode Sleep | Telecommande | 3 Vitesses | sur Roues
    265,32 € 297,00 € -10%

En fonction des modèles, vous allez pouvoir rafraichir 20 à 30 m² pour une autonomie comprise entre 10 et 30 heures. Mais le mode de fonctionnement du rafraichisseur d’air impose une petite dépense d’entretien : sa pièce la plus fragile, le tampon d’humidification, doit être changé tous les 4 à 6 mois. Plus l’eau que vous versez dans le réservoir du rafraichisseur d’air est calcaire, plus le tampon devra être changé régulièrement. Pour réduire votre consommation de tampons d’humidification, vous avez deux solutions : récolter de l’eau de pluie, naturellement non calcaire, ou investir dans une petite centrale qui filtre l’eau du robinet de tous ses polluants, dont le calcaire.