Les purificateurs d’air sont-ils efficaces ?

La qualité de l’air que nous respirons, que ce soit à notre domicile ou sur notre lieu de travail, est un critère décisif de notre qualité de vie, de notre confort mais aussi et surtout de notre santé.

Le purificateur d’air vise à neutraliser les particules nuisibles en suspension dans l’air pour prévenir les allergies et les infections. Mais cet appareil tient-il ses promesses ?

Les purificateurs d’air sont-ils vraiment efficaces ?

Pour pouvoir mettre les mots « purificateur » et « efficace » dans la même phrase, il faut impérativement qu’un filtre « True HEPA » soit de la partie. Les purificateurs d’air à haute efficacité contre les particules nuisibles en suspension dans l’air ont été mis au point dans les années 1940. Les filtres HEPA ont alors fait une entrée remarquée dans le milieu médical, permettant de réduire de manière impressionnante les infections nosocomiales et protéger ainsi les patients.

Ces filtres retiennent environ 99,97 % des particules de plus de 0,3 micron, ce qui inclut donc les bactéries, les produits chimiques et les virus pour créer un environnement plus sain et réduire les crises allergiques ainsi que les différentes infections, notamment en hiver lorsque nous n’aérons pas suffisamment nos maisons et nos lieux de travail. Mieux encore, le purificateur d’air à filtre True Hepa fait tout cela sans recourir à des produits chimiques agressifs ou à des sous-produits dangereux comme l’ozone à forte dose.

Les filtres HEPA que l’on retrouve dans les purificateurs d’air ont la forme d’un petit accordéon. De très fines pièces de matériau fibreux sont pliées pour créer des rabats qui retiennent les particules lorsque l’air est propulsé par un ventilateur. Les particules restent cependant piégées dans le filtre, ce qui signifie que son efficacité diminue avec le temps. Vous devez vous attendre à remplacer le filtre sur une base régulière selon deux facteurs :

  • Le temps d’utilisation de votre purificateur d’air ;
  • Le degré de pollution de votre air intérieur.

Plus en détail, les filtres HEPA reposent sur trois approches pour empêcher le passage des particules. Les plus petites particules subissent ce que l’on appelle une diffusion, c’est-à-dire qu’elles sont piégées par les particules de gaz et les fibres. Ensuite, les particules légèrement plus grosses se fixent aux fibres au contact, ce que l’appelle « l’interception ». Les plus grosses particules passent par l’impaction, où elles entrent en collision avec les fibres et y restent collées.

Lire notre test des purificateurs Rowenta

ROWENTA PURIFICATEUR D'AIR INTENSE PURE AIR XL Surfaces Jusqu'à 80 m² Silencieux Filtre Nanocaptur Allergy Anti-pollution anti-bactérien 4 Niveaux de Filtration PU6020F1
  • Intense Pure Air XL : jusqu’à 99,99 % des allergènes et particules fines filtrés grâce à ses 4 niveaux de filtration, véritable arme anti-pollution. Parfait pour contribuer à un effet assainissant, anti-bactérien de votre maison.
  • Capteurs intelligents qui détectent la quantité de pollution présente dans la maison et ajustent automatiquement la vitesse de filtration.
  • Qualité de l'air indiquée par un témoin lumineux pour vous garantir une totale tranquillité d'esprit.
  • Extrêmement silencieux, avec un mode nuit spécial pour un sommeil paisible.
  • Extrêmement silencieux, avec un mode nuit spécial pour un sommeil paisible.
  • Fumée CADR : 310m3/h.

Il est important de noter que les filtres HEPA n’éliminent pas les odeurs, les produits chimiques ou les gaz. Par conséquent, la plupart d’entre eux incorporent des éléments comme le charbon actif pour remédier à ces inconvénients et éliminer les mauvaises odeurs, notamment le tabac ou encore les odeurs qui peuvent provenir de l’extérieur, dans une zone industrielle notamment.

De même, la majorité des (bons) purificateurs d’air que l’on retrouve aujourd’hui dans le commerce embarque un pré-filtre qui améliore l’efficacité de purification de l’air.

Les purificateurs d’air pour l’allergie proposent généralement un mode opératoire sur trois étapes : pré-filtre, filtre HEPA puis filtre de charbon actif pour une meilleure efficacité. Ils sont indiqués pour les personnes souffrant d’asthme allergique et de rhinite saisonnière, plus communément appelée « rhume des foins » et qui s’exacerbe le plus souvent au printemps, avec des difficultés respiratoires, des démangeaisons au niveau des yeux et de la peau, des éternuements répétés, des maux de tête et éventuellement une fatigue chronique.

Fabriquer son propre purificateur d’air DIY

Votre chambre est infestée de poussière, d’allergènes et autres particules nuisibles ? Vous ne souhaitez pas, pour l’instant, mobiliser un budget pour acheter un bon purificateur d’air pour améliorer votre qualité de vie ? Vous pouvez commencer par fabriquer un purificateur d’air d’appoint. Voici les étapes de ce petit atelier DIY !

#1 Achetez un ventilateur

Il est important qu’il ait au moins une face plate pour que vous puissiez y attacher un filtre « True HEPA ». Ce dernier vous permettra d’éliminer jusqu’à 99,97 % des particules nuisibles qui se trouvent à proximité de votre purificateur d’air d’appoint. Les ventilateurs qui disposent d’une face plate sont généralement équipés d’un moteur encastré. Vous pouvez en trouver dans le commerce pour une dizaine d’euros, et beaucoup moins sur le marché d’occasion.

#2 Achetez un filtre « True HEPA »

Les filtres « True HEPA » sont relativement chers pour un purificateur d’air d’appoint, sans compter qu’il va falloir les changer régulièrement. Vous pouvez opter plutôt pour des filtres qui imitent les caractéristiques des modèles HEPA, que l’on appelle généralement « HEPA-like » ou « HEPA 90 % ».

#3 Retirez la grille de votre ventilateur

C’est ici que le plaisir du bricolage commence ! Il est utile d’avoir une bonne pince pour bien faire les choses. Ensuite, réglez la puissance sur « 3 » (ou sur le maximum possible) et retirez le bouton de réglage. Vous allez pouvoir installer un autre bouton sur votre purificateur d’air DIY. En effet, le bouton « original » fait obstacle au filtre à air HEPA. Il faudra allumer et éteindre votre appareil directement depuis la prise électrique.

#4 Mettez la sangle sur le filtre à air

Utilisez une ficelle pour attacher le filtre HEPA (ou équivalent) à l’avant du ventilateur, et le tour est joué ! Vous avez désormais votre propre purificateur d’air fait maison. La barre de métal au milieu passera un peu à travers le filtre. Vous pouvez la retirer en la sciant, mais cela n’impactera pas les performances de purification de l’air de votre appareil DIY.

Le coût total de ce filtre à air ne dépasse pas les 25 €. Vous pouvez complétez ses performances avec des plantes purificatrices d’air.